En bref

Smartphones : toujours plus fins et pas plus de batterie ?

Les smartphones nous sont utiles pour tout un tas de trucs et nous accompagnent tout au long de la journée, mais ils sont limités par la capacité de leur batterie. En effet, le principal stress est ce qui va conditionner toute l’expérience d’un smartphone : son autonomie. Pourtant, au fil des années, les constructeurs de smartphone n’ont pas réellement amélioré cet aspect, et se sont engouffrés dans une course à la finesse, bien plus visible, au détriment des batteries, qui prennent de la place.

Et nous sommes loin de les voir réellement améliorer la puissance des batteries, car les smartphones qui arrivent en ce moment et prochainement ont l’air de confirmer cette tendance.. Comment l’expliquer ? Pourquoi les smartphones sont-ils de plus en plus fins mais n’ont pas une meilleure autonomie ?

La finesse est un bien meilleur argument marketing

Au fil des années et des progrès technologiques, nos smartphones bénéficient d’amélioration dans à peu près tous leurs atouts comme l’écran, l’appareil photo, et.. la finesse. L’effet d’une affiche marketing mettant en avant un smartphone fin et donc peu encombrant est bien plus « sexy » tant cela est assimilé à de la haute technologie, du haut de gamme. La nanotechnologie a donc permis de réduire la taille des composants afin d’avoir toujours plus de puissance tout en prenant toujours moins de place.

De plus, le mouvement actuellement en vogue est celui du « flat design » ou design plat. Que ça soit pour l’interface de nos appareils (le système d’exploitation, mais aussi les applications et les sites web) ou leur apparence physique, depuis 2010 et particulièrement à partir de 2013 les développeurs et constructeurs suivent cette tendance qui consiste à créer des produits minimalistes, intuitifs, épurés, et surtout plats. Les icônes et interfaces graphiques en relief n’ont plus la côte et on ne veut plus de smartphones en relief non plus !

Pour son dernier smartphone haut de gamme Galaxy S6 Edge, Samsung utilise même l'astuce de l'écran doublement incurvé, pour une impression d'épaisseur encore amoindrie. La bête a donc un aspect magnifique bien qu'elle soit moins agréable à prendre en main que son homologue classique à cause des bords saillants.

Pour son dernier smartphone haut de gamme Galaxy S6 Edge, Samsung utilise même l’astuce de l’écran doublement incurvé, pour une impression d’épaisseur encore amoindrie. La bête a donc un aspect magnifique bien qu’elle soit moins agréable à prendre en main que son homologue classique à cause de ses bords saillants.

C’est aussi l’offre qui suit la demande : régulièrement sortent des smartphones qui misent sur une batterie conséquente capable de tenir plusieurs jours, mais ils ne se vendent pas aussi bien. Le prochain que j’ai repéré est l’Oukitel K10000, qui est comme son nom l’indique équipé d’une batterie conséquente d’une capacité de 10 000 mAh. Face aux standards de finesse toujours plus sévères et difficiles à atteindre, va-t-il faire un bide ?

Les batteries des smartphones n’ont pas suivi le processus de miniaturisation des composants

C’est là ou finesse et batterie s’opposent : la plupart des composants de nos appareils high-tech sont de plus en plus petits et puissants. Et qui dit plus puissant, dit aussi plus gourmand en énergie. De leur côté les technologies des batteries ont stagné et celles-ci n’ont que très peu gagné en efficacité (elles n’ont pas beaucoup progressé dans leur ratio de taille par rapport à la quantité d’énergie qu’elles peuvent stocker).

Bilan : les constructeurs tentent de gagner un maximum de place en utilisant des composants toujours plus petits, n’augmentent pas la taille des batteries de leurs smartphones; pendant qu’ils deviennent plus énergivores à cause des nouvelles fonctions qui mobilisent toujours plus de ressources.

Pour l’exemple extrême, l’image de couverture met en scène le Wiko Highway Pure 4G, 5,1 mm d’épaisseur pour un poids plume de 91 grammes. Wiko Mobile, constructeur à la fois chinois et français, a fait le pari de l’esthétique à tout prix au risque de perdre dans les autres domaines pour ce qui est probablement le smartphone le plus fin du monde.

Des recherches sont cependant très prometteuses concernant l’autonomie des prochaines générations de smartphone. Remplacer la batterie électrique classique par une pile à combustible utilisant de l’hydrogène pourrait leur permettre de tenir facilement une semaine au lieu d’une journée pour la plupart actuellement. Mais les recharges risquent de coûter très cher, du moins au début..

Le secret se trouverait-il dans l’optimisation des smartphones ?

Les fabricants sont prêts à tout pour atteindre leurs objectifs de finesse et d’esthétisme, et nos smartphones vont vraisemblablement continuer leur cure d’amaigrissement.

De l'iPhone 6 à l'iPhone 6S, la batterie passe de 1810 à 1715 mAh. Ceci à cause de la nouvelle fonction 3D Touch qui nécessite plus de place, avec l'impératif de garder les mêmes dimensions.

De l’iPhone 6 à l’iPhone 6S, la batterie passe de 1810 à 1715 mAh. Ceci à cause de la nouvelle fonction 3D Touch qui nécessite plus de place, avec l’impératif de garder les mêmes dimensions.

Pour l’iPhone 6S, Apple a introduit une nouvelle fonction « 3D Touch » qui permet à l’écran de devenir sensible à la pression exercée lorsqu’on appuie dessus, et qui prend plus de place dans les entrailles du smartphone (l’écran est légèrement plus épais). Pour conserver des dimensions comparables à son grand frère l’iPhone 6, Apple a du sacrifier la batterie : la capacité de la batterie de l’iPhone 6S est plus petite d’environ 7%. Pourtant, Apple a réussi à conserver une autonomie à peu près identique en optimisant au maximum le software, tout en utilisant des composants plus puissants mais aussi plus économes en énergie. 

Là solution est donc peut-être là : à l’avenir on risque de ne pas avoir droit à de meilleures batteries, mais les constructeurs peuvent compenser. Notamment avec les modes « économie d’énergie » , bien qu’ils ne permettent pas de profiter de toutes les fonctionnalités du smartphone. Les smartphones ont encore beaucoup de progrès à faire au niveau de l’optimisation logicielle pour réduire leur consommation, ce qui permettrait d’avoir de meilleurs performances avec des batteries identiques voire plus petites. La recharge n’en sera que plus rapide, et c’est plus écolo qu’avoir de plus grosses batteries qui stockent plus d’énergie, mais ça on s’en fout[]

______

Plus d’articles bientôt

Timothée Fournié-Taillant, le Pixel Conscient

A propos Timothée Fournié-Taillant (16 articles)
Étudiant en droit et passionné de nouvelles technologies, j'ai créé mon blog Pixel Conscient pour y publier mes réflexions et articles de fond sur l'ère numérique. timothee(at)pixelconscient.net

5 commentaires sur Smartphones : toujours plus fins et pas plus de batterie ?

  1. Et un article passionnant de plus, ce site est de plus en plus complet quant au thématiques qu’il aborde !

  2. Après personne ne veut d’une brique dans sa poche non plus quoi, surtout avec la taille des écrans de maintenant donc c’est bien la finesse

  3. Perso je préfère avoir un smartphone légèrement plus épais que la moyenne sans pour autant être une « brique » et ne pas galèrer et stresser avec une batterie de merde qui tient 20h (cf apple)

  4. Comment pouvez vous croire que des piles à hydrogène iront alimenter ces appareils?? c’est beaucoup trop instable et dangereux . cela a part, bien vu pour le reste

  5. Franchement… Je trouve que Apple ne fait pas d’efforts au niveau dela batterie, mais pour moi sa reste les meilleurs.

Répondre à Vente de fruits de mer en ligne Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*